Catégorie : Questions Fréquentes

ASFR-QuestionArticles Questions Fréquentes

QF1 – « SEO, ASO, kezako » ?

Bonjour à tous,

Dans cette nouvelle série d’articles, nous nous intéressons à ces questions qui nous sont (très) fréquemment posées par nos clients et interlocuteurs, et qui appellent une réponse simple et rapide.

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO est un acronyme signifiant Search Engine Optimization, qui désigne l’ensemble des pratiques et techniques visant finalement à améliorer la position d’un site dans les résultats de recherche. En clair il s’agit de permettre à un site d’atteindre les premières places lors d’une recherche sur Google ou l’un de ses concurrents (Bing, Yahoo, etc.)

Si de nombreux sites prodiguent moults recettes miracles, pour autant la lutte n’a jamais été aussi difficile pour atteindre les premières places. D’où le recours à de nouvelles pratiques, souvent regroupées sous un autre acronyme SEM ou Search Engine Marketing.

Le SEO connait une vraie révolution depuis quelques années : la profusion de sites web, l’apparition du trafic mobile, ou encore le marketing multicanal, ont bousculé les usages des utilisateurs, et il est devenu illusoire de ne travailler le SEO qu’à travers le seul prisme du web, des techniques on-page et off-page ou du cross-linking.

Comprendre l’ASO

Autre acronyme, ASO signifie App Store Optimization. Ici on s’intéresse aussi aux résultats de recherche, mais dans les magasins d’applications mobiles, essentiellement sur iOS (App Store) et Android (Play Store).

Tout comme le SEO, l’ASO appelle un certain nombre de techniques destinées à améliorer le classement d’une application dans les résultats de recherche. On retrouve justement des pratiques héritées de celles du SEO.

Comment accommoder SEO/ASO dans une stratégie marketing ?

Comme dit précédemment, le paysage du web comme celui du mobile ont beaucoup évolué ces cinq dernières années, et de nouveaux bouleversements sont à prévoir. Il est donc difficile de déployer une stratégie marketing fondée sur des techniques révolues et des pratiques en perpétuelle mutation.

Nous conseillons pour notre part de travailler sur une stratégie centrée sur l’utilisateur, le client, et non sur le produit ou le service. Nécessitant plus de flexibilité et d’adaptabilité, elle offre une sécurité de résultats en échange d’un effort constant d’étude de marché.

Si vous avez encore des questions, posez-les-nous en commentaire à cet article ou à l’aide du formulaire CONTACT.

A bientôt 🙂